Résultat de recherche d'images pour "handicap logo"

handicap

 

                                                               Madame, monsieur

Dans le cadre de cette campagne des législatives, Yves Villeneuve et moi-même, nous présentons comme nous sommes : des gens du peuple.

Nous sommes comme ces personnes qui souffrent  et qui souvent n’ont pas « voix au chapitre », alors nous avons décidé tout au long de ces deux semaines de leur redonner la parole sous forme de  témoignages.

Comme je l’ai déjà expliqué, je suis une aide-soignante invalide du travail : j’ai été victime d’un accident lié à ma profession et sur mon lieu de travail.

Je connais les difficultés rencontrées lorsqu’on a du mal à se déplacer, les trottoirs non adaptés, les magasins difficiles d’accès, certaines administrations encore difficiles d’accès…. Les indemnités qui nous aident à peine à survivre. Tout un tas de choses qui nous rend la vie insupportable.

Mais le handicap n’est pas que physique et c’est pour cette raison que nous voulons donner la parole aux personnes qui subissent mais aussi à leur entourage qui doit supporter la douleur lié au handicap mais aussi les tracas administratifs , matériels et moral liés au handicap.

Par ces témoignages, nous aborderons aussi les soucis des aidants à qui on ne propose pas les bonnes formations, nous parlerons aussi des travailleurs reconnus RQTH (reconnaissance qualité travailleur handicapé) qui malgré le dispositif mis à leur disposition ne trouvent pas de travail !!!!

Nous parlerons aussi des difficultés à scolariser son enfant souffrant d’une différence et surtout de maintenir ses aides à la scolarisation.

C’est aussi sur vieillissement de la population ariégeoise qu’il faut  se pencher : les difficultés que cette population a de maintenir en milieu rural. Isolées, certaines se voient contraintes de partir en ville dans des maisons de retraite  loin de leur quotidien de leurs amis voire de leur animal de compagnie.

Il manque cruellement de maisons de retraite de proximité qui pourrait accueillir cette  population vieillissante.

C’est tout  une organisation, des infrastructures qu’il faudrait développer en concertation avec les organismes concernés.

Notre tâche sera de faire remonter toutes ces informations, de les exposer et surtout de trouver enfin des solutions viables afin que tous les ariégeois en situation de handicap puissent vivre et travailler en Ariège 

Laurence Lefort