La candidate FN sur la 7e circonscription de l’Hérault a saisi le Conseil constitutionnel pour réclamer l’annulation de l’élection du 17 juin dernier. France Jamet s’appuie l’article 134 du code électoral qui prévoit qu’un remplaçant de sénateur, en occurrence François Commeinhes, ne peut être suppléant d’un député.

La candidate Front national estime que le maintien de la candidature de Gilles D’Ettore « alors qu’il était inéligible… » « a interdit qu’une élection insusceptible de critique ait lieu ». France Jamet demande également que « la responsabilité du préfet soit engagée dans le cadre de l’enregistrement fautif de la candidature de M. D’Ettore ».

Pour rappel, le socialiste Sébastien Denaja avait remporté cette élection, devançant le député sortant UMP Gilles D’Ettore et la candidate du FN.

Source

Lire la requete de France Jamet auprès du Conseil constitutionnel